Festival SenLiszt

Festival SenLiszt

C’est une magistrale reprise en main qu’a effectué la pianiste Isabelle Oehmichen concernant le Festival de la Fondation Cziffra à Senlis, cette belle ville de la grande banlieue parisienne qui a pu échapper aux désastres des 2 guerres et conserver son cachet médiéval intact. Depuis la disparition de son illustre fondateur en 1994 cette programmation est passée par des hauts et des bas dans ce magnifique lieu, propriété de la Fondation qui l’a entièrement rénové pour en faire un véritable écrin pour la Musique.

      Isabelle Oehmichen présentait donc sa première programmation du 3 au 5 novembre 2017 comme un hommage rendu à Cziffra en cinq manifestations dans lesquelles les pianistes ont eu la part belle, notamment ceux qui ont été primés dans le passé au Concours Cziffra.

Le concert d’ouverture a pu bénéficier de la prestation de l’orchestre à cordes « Monarchie » de Budapest qui, après avoir interprété seul le Divertimento K.136 de Mozart, accompagna avec une musicalité et une précision remarquables, dues au grand professionnalisme de son violon solo Andrea Schuster, les deux concerti qui suivirent : le concerto K.415 de Mozart, tout en finesse et délicatesse par Isabelle Oehmichen, et le concerto n°2 de Liszt dans la version avec orchestre à cordes, magistralement « rendue » par Simon Ghraichy dans une interprétation pleine de fougue et de virtuosité.

Ce premier concert de la nouvelle Directrice Artistique  du Festival présage un avenir prometteur à cette manifestation qui, ces derniers temps, avait quelque peu pâli par rapport à son passé prestigieux.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site