S’il est un monument dans Paris qui, depuis toujours,  fait une large place à la Musique, c’est bien l’église de la Madeleine. S’y sont succédés, comme titulaires des grandes orgues Cavaillé-Coll  ou maîtres de chapelle, les plus grands noms de notre Histoire : Fauré, Saint- Saëns, Gigout, Théodore Dubois, Widor, Nadia Boulager. Aujourd’hui c’est François-Henri Houbart, ( https://fr.wikipedia.org/wiki/François-Henri_Houbart ) grande figure de l’orgue du XXIème siècles, qui tient les claviers et préside aux destinées des concerts organisés tous les dimanches à 16h.

Anne robert jacques boucherDans ce cadre la violoniste Anne Robert ( www.annerobert.com/ ) et l’organiste Jacques Boucher (http://jacquesboucher.org/ ) ont présenté, le 26 juin 2016,  un programme original faisant une large place à la musique française qu’ils affectionnent particulièrement et qu’ils diffusent au cours de leurs nombreuses tournées à travers le monde, sans oublier la musique de leurs compatriotes canadiens.

 

Anne Robert, on le sait, est une violoniste hors pairs. Dans ce programme (Dubois, Rheinberger, Journeau, Gounod, Petit, Bach, Bédard, Vitali) elle a brillé par la qualité de son jeu : justesse parfaite, agilité de félin, intelligence du texte, sensibilité contenue, sonorité chaleureuse, assurance et autorité ne prêtant le flanc à aucune contestation. Jacques Boucher, de son côté, a su lui donner la réplique sur le petit orgue du chœur, avec un à-propos parfait.  Attentif aux moindres intentions de sa partenaire il a trouvé, par le choix judicieux de sa registration,  les sonorités qui puissent au mieux établir un bon équilibre entre ces deux instruments si disparates.

Très beau concert qui restera dans la mémoire des nombreux mélomanes présents.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site