Jérôme Hilaire et l'Orchestre d'Harmonie de la Police Nationale aux Invalides

Jérôme Hilaire et l’Orchestre d’Harmonie de la Police Nationale

 

La programmation musicale du Musée de l’Armée, aux Invalides, mise en place par le Conservateur Madame Christine Helfrich, est toujours d’une haute tenue artistique. Chacune de ses saisons est structurée autour d’une thématique large, englobant événements historiques et politiques, anciens ou contemporains, autant que recherches esthétiques et réalisations artistiques, ce qui permet de toucher un public élargi, concerné par l’un ou l’autre aspect des programmes.

 

Le concert du 27 avril était conçu pour commémorer le vingtième anniversaire de l’indépendance de la République d’Arménie, dans le cade du cycle « Vent d’Est – Vent d’Ouest », musique et musiciens pendant la Guerre Froide.

 

Après une courte introduction du Conservateur et de l’Ambassadeur d’Arménie le programme débute par la « Suite du ballet Gayaneh » de Katchaturian suivie du concerto pour trompette d’Arutunian, deux œuvres très célèbres de compositeurs typiquement arméniens que l’on a classifié pendant des années, à l’époque soviétique, dans la catégorie des compositeurs russes. Aujourd’hui ces deux compositeurs ont retrouvé leur véritable place et identité dans la culture arménienne qui est la leur, culture très ancrée dans une population bien délimitées dans l’espace et dans une tradition amoureusement  conservée et fermement préservée.

 

La musique arménienne, populaire et savante, est l’une des rares, sinon la seule, a avoir conservé, intacte malgré tous les aléas de l’Histoire, la traditions des rythmes grecs anciens faits de successions de valeurs brèves et de valeurs longues (la brève pour 1/3, la longue pour 2/3), tradition abandonnée en Europe dès la Renaissance car ne s’accommodant pas à la polyphonie et particulièrement à l’art de la fugue et du ricercar qui a besoin du rapport plus régulier ¾ pour 1/4 ou 2/4 pour 2/4 afin de pouvoir se juxtaposer et se développer plus facilement par le jeu du contrepoint.

 

C’est pourquoi la musique arménienne fait la part belle aux rythmes : Iambes, trochées, anapestes se succèdent dans un tourbillon effréné emportant l’auditeur dans un monde souvent rude et brutal, parfois sautillant et joyeux, rarement rêveur, méditatif ou romantique.

 

Après le concerto pour piano de Schostakovitch (belle prestation du pianiste arménien Vahan Mardirossian, par ailleurs chef d’orchestre très actif dans son pays et ailleurs) le concert prend fin avec « Deux danses arméniennes » du compositeur américain Alfred Reed (1921-2005). Il s’agit là d’une Arménie touillée à la sauce ketchup et imaginée par un cowboy du grand ouest américain ; oeuvre truffée de réminiscences de la « Danse du sabre » de Katchaturian pour faire couleur locale. Amusant.  Très bien orchestré par un grand professionnel de l’écriture pour les orchestres d’instruments à vent si nombreux dans les universités américaines.

 

L’Orchestre d’Harmonie de la Police Nationale, de bout en bout du concert, s’est montré à la hauteur de sa tâche. Chaque pupitre très homogène d’où émergent, quand il le faut, des solos dignes des meilleurs concertistes. La justesse des intonations, la précision des rythmes, la qualité des sonorités et des timbres, tout y est pour faire de cette formation l’une des plus représentatives des orchestres d’harmonie au plan international.

 

Jérôme Hilaire, qui a pris ses fonctions récemment après avoir gravi tous les échelons dans la hiérarchie de l’Orchestre : clarinettiste d’abord, sous-chef ensuite puis maintenant chef, (certainement la meilleure formation pour devenir le patron) sait insuffler aux musiciens qu’il dirige son amour du travail bien fait, sa musicalité sensible et maitrisée, sa compréhension des œuvres, la solidité et la précision de son geste, jamais pris en défaut et sur lequel les musiciens peuvent compter, tout ce qu’il faut et tout ce qui distingue un véritable chef d’un simple batteur de mesure comme il en existe tant aujourd’hui, et jusqu’aux plus réputés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×