Isabelle Cottet

Isabelle Cottet

 

Le récital de piano d’Isabelle Cottet donné le 9 mars 2015 dans le cadre de l’Association des Concerts de Ville d’Avray devant un public nombreux de mélomanes et de professionnels a été un grand succès.

 

Programme de récital de piano traditionnel : Bach pour commencer (Prélude et fugue en u# majeur) parfaitement rendu avec un jeu perlé mettant bien en valeur les différentes entrées des sujets et contre-sujets, sans lourdeur ni pédanterie. Suit la septième sonate de Beethoven op 10 n°3, œuvre qui rompt définitivement avec la conception de la sonate telle que l’ont pratiqués les prédécesseurs Haydn et Mozart, dans laquelle le jeu instrumental de Beethoven tient une place presqu’aussi importante que sa conception formelle entièrement renouvelée et devant laquelle, même aujourd’hui, on ne peut être qu’admiratif tellement elle est aussi novatrice à l’époque que « moderne » pour nos oreilles et notre entendement. Isabelle Cottet en a rendu tous les effets avec une virtuosité et une compréhension dignes des interprètes les plus chevronnés.

 

Suivent les huit pièces de  « Kreisleriana » de Schumann, chacune de ces pièces formant un tout en soi pouvant se suffire à lui-même. Notre Interprète a su dégager les atmosphères très diverses de chacune d’elles, tout en donnant à l’ensemble une grande unité.

 

Pour terminer ce récital qui est un modèle du genre, l’Etude op.8 n°12 de Scriabine, que les pianistes se réservent souvent pour servir de bis, nous a démontré qu’une frêle jeune fille  peut faire preuve d’une force, et son jeu dégager une intensité, sans dureté ni brutalité, sur un instrument qui, en soi, permet toutes les nuances, si l’on sait bien le maîtriser, ce qui fut le cas pour tout le programme de ce magnifique concert. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×